Les différents tissus

Pour aller un peu plus loin dans notre démarche, voici un explicatif des différents tissus que nous utilisons. En effet, nous pensons qu’il n’y a pas de solution miracle, tant en terme de transformation que de production. 
Voici donc en toute transparence les différents tissus, afin de vous permettre de choisir au mieux celui qui vous conviendra, de part son contact ou son mode de transformation. 
 

Le coton conventionnel: Petit état des lieux

Le constat est juste édifiant : Le coton conventionnel est la culture la plus polluante au monde. Pour 2,5% des surfaces cultivées dans le monde, cette culture utilise 25% des insecticides et 11% des pesticides mondiaux. Sa culture nécessite jusqu’à 30 traitements par an. On considère qu’elle est responsable de l’intoxication de 1 million de personnes et de 22 000 morts par an (chiffres OMS).

Petit bonus, et pas de moindres : L’eau utilisée. On considère qu’il faut, pour la production de 1 kg de coton entre 7 000 et 29 000 litres d’eau.

En synthèse et pour être plus parlant : La réalisation d’un tee shirt en coton conventionnel de 150g environ nécessite, pour la simple culture du coton, 140g de produits chimiques et 2 700 litres d’eau en moyenne (source tissages de l’aigle).

J’oubliais de vous signaler le blanchiment au chlore (eau de javel) et les différents traitements chimiques en tout genre pour permettre à votre coton d’avoir plein de formidables qualités… (au fait, pourquoi coton hydrophile…. Y aurait il différentes sortes de coton???)

Est ce que notre démaquillage ou les fesses de nos bambins peuvent justifier cela????

Les alternatives :

Le coton bio : Ouf, on respire…coton bio

Le coton bio, c’est du coton. Sauf qu’il est bio. donc au constat précédent, vous enlevez les insecticides, les pesticides, les OGM… bref tout ce qui est cra cra.

Cela signifie forcément moins de substances nocives, polluantes pour notre nature (et allergènes au passage).

Autre point, et pas des moindres : On diminue par 2 la quantité d’eau utilisée pour sa transformation. Parce que, forcément, il n’y a pas besoin de laver toutes ces cochonneries utilisées habituellement pour le faire pousser.

Petit point négatif… j’ai beau diviser par 2 les quantités d’eau, elles restent importantes. Par ailleurs, la production est souvent lointaine (Inde principalement)

En bref donc : 
Les +  : Pas d’insecticide, pas de pesticide, pas d’OGM
Les - : De l’eau de l’eau de l’eau…
 

Nos différentes textures : Coton bio, molleton et biface

Notre coton bio est proposé sous forme de micro éponge  :

coton bio

Des petites bouclettes très douces qui permettent néanmoins d’avoir une légère sensation « effet peeling » :

 

 

Vous le trouverez également sous forme de molleton : molleton de coton bio

Une douceur incroyable qui donne une impression de polaire.

 

 

Enfin, pour allier les deux matières, une face de chaque : C’est le biface

coton bio biface

Le Bambou : Au top de la culture, une capacité d’absorption formidable! bambou naturel

La culture du bambou, je ne connais pas mieux… En bref, et pour faire super simple : Il pousse tout seul, comme un grand!. Donc : Pas d’eau d’irrigation, pas de pesticide, pas d’insecticide, pas d’OGM. Ca c’est le premier point.

Autre point formidable, il a des racines profondes qui stabilisent le sol. Cela signifie qu’il évite érosion et glissements de terrain sur les zones où il pousse. Pas mal, non?

Enfin, il absorbe beaucoup plus de dioxyde de carbone et rejette beaucoup plus d’oxygène que les autres arbres sur la même surface… Ah ben là alors….!

Le tissu quant à lui est juste incroyable : 4 fois plus absorbant que le coton, vous serez surpris par sa douceur et sa souplesse.

Point négatif : sa transformation en viscose. Mais au fait, c’est quoi une viscose???? Une viscose c’est la transformation d’une matière en cellulose (vous connaissez pour le papier)  que l’on modifie à l’aide d’un procédé chimique pour en faire une fibre tissable.

Le résultat : BambouComme on veut des produits de qualité, notre viscose de bambou est certifiée oekotex, standard 100 classe1. C’est à dire « apte à aller sur la peau des nouveaux nés »… donc sans résidu nocif. Cela permet d’obtenir un tissu ultra doux et souple, qui reste doux et souple dans le temps. Un pur bonheur… En plus, l’entretien est simplissime, il se détache hyper facilement. C’est pour cela que nous le conseillons à toutes celles qui utilisent des produits de maquillages résistants. C’est enfin pour ses formidables capacités d’absorption que nous avons créé toute une gamme de produits de toilette, dont vous ne vous passerez rapidement plus!

En bref donc : 
Les +  : Une culture au top, un tissu ultra doux, souple et super absorbant.
Les - : procédé de transformation artificiel, des cultures lointaines (Asie)

 

L’eucalyptus : Une viscose novatrice et respectueuse de l’environnementtencel

L’eucalyptus, tout le monde le connaît comme nourriture préférée des Koalas. Eh ben oui, mais pas que!

Concrètement, on le transforme également en viscose à l’aide d’un procédé écologique. Cela donne un tissu appelé Tencel®. Qui a comme particularité de n’utiliser que des eucalyptus provenant de forêts FSH (gérées durablement). L’eucalyptus a été choisi car c’est un arbre qui produit la fibre de meilleure qualité avec le moins de déchets.

Petit récap pour ceux qui sont perdus : Viscose, cela signifie « adjonction d’un produit artificiel ». Et bien ce produit, pour l’eucalyptus, c’est un solvant naturel, non toxique et recyclable. Top, non?

Concrètement, cela signifie que l’on récupère plus de 97% du solvant, qui est utilisé en circuit quasi fermé, que l’on économise également l’eau et les déchets. Il n’utilise pour sa fabrication aucun produit chimique nocif. Il est certifié Oekotex standard 100 classe 1, c’est à dire « apte à aller sur la peau des nouveaux nés ». Mais ça on s’en serait douté.

Le résultat?

tencelUn tissu à la fois doux et souple, très absorbant, qui reste doux et souple dans le temps. Avec un entretien simplissime, et une empreinte écologique moindre. Moi, perso, je dois vous l’avouer… c’est mon chouchou!

 

 

En bref donc : 
Les +  : Une viscose douce et souple au procédé de transformation respectueux de l’environnement
Les - : Des cultures lointaines (Asie), un coût encore élevé
 

En conclusion :

Que vous soyez un acharné du bio, un « je fais attention et j’arrête d’acheter n’importe quoi », un « rien à faire de ma planète mais je me soigne », maintenant vous avez tout en main. Chaque tissu présente des avantages et des inconvénients. Pour ma part, je le dis souvent, le plus important reste de diminuer cette culture atroce du coton conventionnel. Chacun avec ses petits gestes. Tout le monde n’a pas de quoi refaire sa garde robe en jetant ses habits en coton. Par contre, Le coton pour se démaquiller,  c’est un paquet vendu toutes les 90 secondes en europe… et ce pour le seul leader du marché! C’est 6m3 de déchet par femme, c’est 1 paquet par semaine environ sur les fesses de nos bambins… Et si ça, on y changeait quelque chose???

Le lavable reste une vraie alternative. L’important est de le faire facilement, en l’intégrant dans nos vies actuelles. Avec nos produits, vous reproduisez les gestes du jetable, sans aucune machine supplémentaire… et sans aucune contrainte, sans modifier vos habitudes ou vos produits de soin. Et si vous hésitez encore, voici le kit eco test qui vous permettra de tester 3 matières : Eucalyptus (écru), Bambou (couleur) et biface (2 faces différentes).

 

Ce contenu a été publié dans Les tendances d'Emma, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

13 réponses à Les différents tissus

  1. Ping : J'ai testé les cotons démaquillants réutilisables | Eleusis Megara

  2. Anne-Marie dit :

    Par l’intermédiaire de Toluna, j’ai pu testé les disques bio que vous proposé sur votre site, votre article m’a également permis d’approfondir mes interrogations. Je suis ravi et dorénavant je bannis définitivement le coton. Merci pour ces informations hyper importante.

  3. Neko dit :

    Bonjour,
    C’est vraiment agréable de lire un article bien clair sur les différentes options que vous proposez !!
    Sinon il y a juste deux petites rectifications à faire , pour l’eucalyptus, c’est plutôt le koala qui s’en nourrit ; le panda consommant lui exclusivement du bambou. Et ce dernier est une herbe (version géante je vous l’accorde), ce qui explique sa vitesse de croissance.

    Bon en même temps ce ne sont pas les informations les plus importantes de l’article !! :-D

    Neko

  4. Ping : Le test des lingettes démaquillantes lavable d’Emma. | La petite souris cosméteuse.

  5. Ping : La petite souris cosméteuse.

  6. Ping : Le test des débarbouillettes « les tendances d’Emma . | «La petite souris cosméteuse.

  7. audrey dit :

    merci pour cet article très intéressant.
    Il m’a d’ailleurs aidé à construire mon article sur vos carrés :) (mais je vous ai cité en lien à la fin de l’article car j’ai repris un bout d’article pour la culture du coton conventionnelle)

  8. Ping : Le produit du mois de novembre + concours | Blog des Tendances d'Emma

  9. Activadom dit :

    Merci de toutes ces informations, c ‘est très instructif, des petits gestes simples permettront à terme de vrais changements…

  10. Deessia dit :

    Vraiment merci pour cet article car ca devenait flou dans mon esprit et je suis ravie de trouver le Tencel chez vous.
    Bravo pour la démarche.

  11. maité dit :

    Bonjour

    En fouinant sur le net je suis tombée sur votre site!
    Quelle merveille…un merci particulier pour cet article…à faire relayer
    sur mon site (je ne sais pas comment faire…mais bon à voir)!! et sur facebook obligé!!!!
    je préfère acheter un ou deux tee-shirts par an que 10 mais en matière bambou ou eucalyptus par exemple pour sauver un peu notre planète.
    chaque jour j’essaie de faire attention à la nature qui m’entoure depuis 10 ans maintenant…je fais tout moi-même et j’ajoute un peu plus de recettes home made chaque jour….j’essaie de respecter ce qui m’entoure!!!!

  12. Testing-girl dit :

    Bravo pour ce billet ! J’en ai appris beaucoup plus que sur le site. Et pour nous aider à choisir ma matière, c’est pas mal non plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>